LOADING

Type to search

Cameroun : L’ONU craint un enlisement total de la crise anglophone

24 Heures

Cameroun : L’ONU craint un enlisement total de la crise anglophone

237actu 19 décembre 2018
Share

Selon l’AFP , dans son rapport relatif à la situation en Afrique centrale, le secrétaire général de l’ONU s’inquiète de l’enlisement de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Dévoilé le jeudi 13 décembre, le rapport du Secrétaire général (Sg) de l’Organisation des Nations Unies (Onu), Antonio Guterres, fait globalement l’état des lieux, du point de vue politique et sécuritaire, de la sous-région Afrique centrale en général.

En ce qui concerne le Cameroun en particulier, l’instance mondiale exprime, sans ambages, ses préoccupations quant à «la détérioration des conditions de sécurité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui a provoqué des déplacements de populations et des enlèvements et fait des victimes parmi les civils, les forces de défense et les services de sécurité»,.

Déclenchée en 2016, la crise sociopolitique dans les deux régions anglophones du pays est allée de mal en pis, selon ledit rapport. Ce d’autant plus que «les violences sont de plus en plus fréquentes».

Dans ce climat d’affrontements entre bandes armées séparatistes et forces de sécurité, le Sg de l’Onu déplore également la détérioration de la situation humanitaire. À en croire Antonio Guterres, cette crise a occasionné le déplacement de « plus de 400 000 personnes à l’intérieur du pays et poussé plus de 26 000 personnes à passer la frontière avec le Nigéria ». Une situation à laquelle le gouvernement a répondu par la mise en place d’«un plan d’aide humanitaire d’urgence de 12,7 milliards FCFA».

Tags:

You Might also Like

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *