LOADING

Type to search

Football : le Canon sportif de Yaoundé dans l’impasse

Sports

Football : le Canon sportif de Yaoundé dans l’impasse

ActuCameroun 9 septembre 2019
Share

Dans une énième tentative sans succès, la Fécafoot vient d’annuler une Assemblée générale extraordinaire du Kpa Kum de Yaoundé. Convoquée le 31 août par Emmanuel Mvé Élemva, celle-ci est désavouée par l’instance faîtière du football camerounais.

En janvier 2019, le nouvel exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), avait désigné Joshua Osih, alors deuxième vice-président, pour regler à l’amiable la crise qui divise la famille du Canon. Après avoir reçu séparément les tendances pour la gestion du Kpa-Kum, ce dernier avait organisé, le 22 janvier 2019, une réunion de réconciliation.

À son terme, un protocole d’accord avait été signé par Emmanuel Mvé Élemva, Laurent Justin Ateba Yéné et Me Jenner Olinga. Il avait été demandé aux différents antagonistes de constituer une seule équipe et un seul encadrement technique. Par la suite, l’ouverture d’un conseil d’administration aux éventuels actionnaires, et la convocation par le président du conseil des sages dans 45 jours maximum de l’Assemblée générale.

Ce délai a expiré le 08 mars 2019. Concernant la répartition des postes, Pierre Womé Nlend gardait son fauteuil de président du conseil d’administration des Mekok Me Ngonda. Emmanuel Mvé conservait la présidence de l’association Canon sportif de Yaoundé. Quant à Ateba Yéné, il est désigné président du Conseil d’administration de la société Canon sportif de Yaoundé.

Enfin, Jenner Olinga, est nommé président du Conseil des sages. C’est donc cet organe statutaire qui avait été chargé, entre autres, de nommer un directeur général et proposer cinq personnes pour intégrer le conseil d’administration.

Le statut quo

Six mois après, les choses n’ont pas bougé. Et c’est peut-être par souci de mobilisation, le Canon ayant retrouvé la première division professionnelle, qu’Emma-nuel Mvé convoquait ces assises. Oubliant que la Fécafoot veille au grain pour la normalisation du fonctionnement du club mythique, en attendant le lancement de la saison sportive de football 2019-2020.

Réaction musclée de la Fécafoot

Dans une correspondance adressée aux présidents de l’Association et du Conseil des sages, Joshua Osih rappelle à ces derniers dans le protocole d’accord signé le 22 janvier 2019, qu’ils s’étaient engagés à ce qu’une assemblée générale extraordinaire soit convoquée à l’initiative du conseil des sages.

«La Fécafoot ne peut que s’en tenir au respect de cet engagement», argue Joshua Osih. Ce dernier précise que «cette assemblée générale extraordinaire devra essentiellement s’atteler à la mise en œuvre des autres engagements du pro-tocole non encore exécutés».

Dans cette correspondance, le médiateur leur fait comprendre que: «la Fécafoot suggère ainsi la mise sur pied, au cours de ladite assemblée générale extraordinaire, d’un comité ad hoc chargé de la relecture des statuts actuels de l’association Canon sportif de Yaoundé.

Selon lui, ces statuts sont en contradiction avec la loi du 11 juillet 2018 portant organisation et promotion des activités physiques et sportives au Cameroun. Aussi, ces mêmes statuts sont en désaccords avec les statuts-types des associations sportives affiliées à la Fécafoot. Il reste que les dirigeants du club de Nkol-ndongo fassent tout pour redorer le blason de l’équipe. longtemps terni par des querelles inutiles.

Articles liés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *