LOADING

Type to search

Prince Théophile Kwendjeu : “Paul Biya a désamorcé une double mance au vivre-ensemble des Camerounais”

Politic's

Prince Théophile Kwendjeu : “Paul Biya a désamorcé une double mance au vivre-ensemble des Camerounais”

ActuCameroun 9 octobre 2019
Share

Il y a 2 heures par Médias

Le Chef de l’État vient de ramener la sérénité dans les cœurs. Afin que l’ensemble de ses compatriotes, dans les clous des lois et règlements de la République tels que librement consentis par tous pour cristalliser notre unité, puissent exprimer leurs points de vue et s’investir dans le champ politique en évitant désormais certains errements préjudiciables.

Ils sont donc plus que jamais appelés à militer pour leurs causes, dans le respect des textes qui sont le substrat de l’existence même de notre pays. Unanimement la clémence de Paul Biya a été magnifiée.

Cet grand homme de paix, patriarche parmi ses pairs dont la sagesse est reconnue et maintes fois sollicitée, vient par des libérations successives de masse et la tenue du Grand Dialogue National, d’ôter à tout «Ambazonien» le moindre dernier prétexte d’un bien douteux combat. Certains de ceux parmi ces égarés qui auront saisi la perche tendue, faisant là preuve de raison, et qui auront fait le déplacement du Palais des Congrès, reconnurent publiquement qu’ils étaient manipulés.

Parce qu’ils se croyaient délaissés, oubliés, abandonnés. Voilà que le Président Paul Biya vient de leur montrer la place qu’ils ont dans son esprit et son cœur, en leur manifestant de manière solennelle sa mansuétude. Et il est convaincu que malgré le ressentiment des victimes ayant pâti de ces actes insurrectionnel, la Nation le suivra sur le chemin du pardon.

Oui il n’est pas aisé de voir absoudre un bourreau. Pourtant il a osé, et sait que’le peuple camerounais qui l’a brillamment réélu en octobre dernier soutient cette visioni, tant il est vrai que ses concitoyens sont sans cesse restés en phase avec la conduite de leurs affaires telles que menées par l’homme du 06 Novembre.

Seule la mise en application des résolutions du Grand Dialogue National occupaient les esprits, le problème posé par le président du MRC et ses troupes en détention, était alors un épiphénomène ne focalisant pas les esprits. Or Paul Biya a volontairement pris le parti de le ramener sur la sellette, en décidant de leur élargissement.

Une fois de plus, le Président de la République vient de faire sa part de travail quant à ce qui est attendu de lui, en sa qualité de Chef d’État s’étant vu confier les destinées de son peuple pour des décennies. Aux autres de faire le leur, de se montrer dignes de l’appel à la citoyenneté responsable qui leur est ainsi lancé. Il est de bon ton d’en appeler les bénéficiaires de ces mesures à en saisir la portée historique, et se réinsérer dans la marche normale des affaires publiques. On les exhorte à s’y engager, délaissant toute autre stratégie comme celles les ayant un moment mis hors-jeu, et crier à la victimisation comme si l’on pouvait se prévaloir de ses propres turpitudes..

À ceux qui par cécité ou amnésie volontaire, voulaient présenter un Paul Biya subissant les événements, dont le cours lu échapperait, l’on devrait dire, comme k commun des Camerounais, compte ten de ce qu’il vient de dire et de faire : Parle encore !

Articles liés

Source : Réalités plus n°0074

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *