Candidat déchu aux législatives, Hervé Emmanuel Nkom se dit plus camerounais que Joshua Osih

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

« Pour moi, Denise FAMPOU est Sawa parce qu’elle va vous montrer son caveau familial au Cimetière du Bois des Singes. Quand vous dites que vous êtes Douala mais vous allez chaque weekend mettre de l’huile sur les crânes de vos parents ailleurs, vous devez choisir. Qu’on arrête de faire comme si revendiquer un droit était du tribalisme ».

C’est une déclaration du coordonnateur régional de la communication RDPC littoral. En effet invité de ABK radio, le militant du RDCP maintient sa position, madame le Maire sortant de la commune d’arrondissement de Douala 2 est autochtone.

Le Vice-Président de la commission départementale des élections à Wouri Est pour le compte du RDPC s’est largement exprimé sur la campagne électorale du parti au pouvoir à Wouri-Est mais aussi sur la question de la double nationalité. À ce propos, le candidat déchu aux législatives à Wouri Est par le conseil constitutionnel se demande si le premier vice-président du SDF est plus camerounais que lui, étant entendu que Joshua Osih a une parenté Suisse.

Selon lui, la multinationalité est un phénomène irréversible. « Joshua OSIH (SDF) est-il plus Camerounais que moi ? La loi de 1968 était un costume sur mesure qui ne répond plus à la réalité de notre monde et qui doit être battu en brèche. Moi JE SUIS UNE STAR et je suis heureux que par moi on résolve ce problème. Je suis militant du RDPC et je le reste !», a lancé Hervé Emmanuel Nkom.

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus