Culture: maman Nguea chante désormais avec les anges

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’artiste camerounaise maman Nguea s’en est allée ce matin du 14 juin de suite de longue maladie.

Semaine triste pour la culture camerounaise en espace de trois jours elle perd deux monuments de la musique. Après Claude Ndam de suite d’un accident vasculaire,  se fut au tour de la talentueuse maman Nguea de casser sa pipe ce matin dans la capitale économique.

La nouvelle qui a d’abord circulée sous forme de rumeur, sera plus tard confirmée par l’artiste Nicole Mara.  Il ya donc plus l’ombre d’aucun doute cette fois maman Nguea s’en  est allée. Celle qu’on ne présente plus dans l’univers musical camerounais, a pendant deux ans lutté contre le diabète découvert à un stade avancé, ce qui lui a d’ailleurs valu l’amputation de ses deux pieds.

En aout 2019, Nguéa Laroute avait fait un direct sur facebook pour solliciter de l’aide au près de ses fans.  A l’en croire, l’artiste malade avait besoin de cinq millions de francs pour une évacuation sanitaire au Maroc pour une opération chirurgicale en lien avec le diabète qui la ronge depuis quelques années.

« Ma musique m’a donné beaucoup d’argent. J’ai construit une grande maison dans laquelle je vis avec mes enfants. J’ai aidé des personnes financièrement et je ne regrette pas. Je viens de faire cinq mois à l’hôpital Laquintinie de Douala sans crier ou faire un bruit. Donc ce n’est pas quelqu’un qui a raté sa vie qui appel à l’aide en rejetant la faute sur les autres. C’est juste que toute seule je ne peux pas m’en sortir. J’ai besoin de vous mes fans et je sais que c’est maintenant ou jamais », lançait-elle en août 2019.

Le gouvernement camerounais avait ensuite décaissé la somme de 2 millions de FCFA en août 2019. Un appui financier insuffisant étant donné que l’artiste musicienne devait être urgemment évacué. Un collectif d’artistes avait alors organisé un concert caritatif dans le but de collecter des dons pour venir en aide à leur consœur. Les artistes avaient alors récolté une somme de 408 000 de Fcfa.

Sauf que « c’est trop petit, si le ministère des Arts et de la culture pouvait m’ajouter un peu d’argent pour aller de l’autre côté», avait souhaité la bénéficiaire. Elle ne sera pas évacuée.

Notons parmis les aides reçues par l’artiste, il y eut en janvier dernier, l’enveloppe de 1 million 500 milles du patron du groupe Anecdocte.

” Je voudrai tout simplement adressée un merci pour le fruit que tu venais de m’envoyer. Ça va beaucoup m’aider. Merci… Que Dieu vous bénisse.  Qu’il continue à remplir vos poches.” avait-elle déclaré.

Louise Koubinom de son véritable nom, est l’auteure de plusieurs titres à succès dont Solidarité, Issodisodi ou encore soleil de décembre, un soleil dont elle ne pourra plus jamais admirer la splendeur.

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus