Grand Prix de la Confédération Africaine d’Athlétisme/Noéli Yarigo (béninoise, vainqueure du 800 mètres): «J’aime le Cameroun, j’ai toujours rêvé courir sur cette piste»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’athlète s’est confiée à Cameroon-Info.Net le 17 octobre 2020 à Yaoundé, alors qu’elle venait de gagner l’épreuve du 800 mètres chez les dames.

Le Grand Prix de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA) s’est disputé le 17 octobre 2020 au stade Omnisports de Yaoundé. Plusieurs athlètes venus du Tchad, de la RCA, du Congo, de Djibouti, du Nigéria, du Benin et du Cameroun ont pris part à cette compétition.

17 épreuves étaient à l’ordre du jour parmi lesquelles, le 800 mètres. Au sujet de cette épreuve chez les dames, c’est la championne de France 2020, la béninoise Noélie Yarigo, qui s’est imposée en 2 minutes 10 secondes et 19. Loin de sa meilleure performance qui est de 1min 59 secondes 12,  réalisée aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro au Brésil en 2016. Elle s’explique par le fait que nous sommes «en fin de saison, je ne pouvais pas prétendre battre mon record…», a-t-elle confié au reporter de Cameroon-Info.net.

Elle poursuit par une déclaration d’amour pour le pays de Françoise Mbango (double médaillée olympique au triple saut en 2004 et 2008): «là j’étais même en vacances quand le secrétaire général m’avait appelée. Et comme j’aime le Cameroun, j’ai toujours rêvé courir sur cette piste, je me suis dit pourquoi pas ? Je viendrai courir avec les moyens de bords».

La recordwoman du bénin au 1000 mètres dit avoir fait un peu de footing pour pouvoir maintenir la forme pour cette compétition. Par rapport à sa stratégie de victoire, elle confie que son coach lui a dit: «tu observes, si ça va vite tu suis, si ça ne va pas vite tu mènes ta course. Et puis, lui il ne voulait pas forcément le chrono. Il m’a dit, va pour gagner !».

Source : Cameroon-info.net

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus