Affaire CIN : Le Cameroun produira désormais 15 mille cartes d’identité par jour

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’annonce est du Secrétaire général de la Sûreté nationale. Il était devant la presse ce vendredi 8 janvier 2021 à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun.

Au Cameroun, la Délégation Générale de la sûreté nationale s’explique sur la situation qui entraine des revendications des cartes nationales d’identité. En effet, cette institution informe que la lenteur de la délivrance de cette pièce est due à un changement de système de production.

« L’ancien système de production des CNI présentait de nombreuses failles, la principale étant la possibilité d’établir plusieurs cartes pour une même personne, ce qui ouvrait la porte aux personnes qui pouvaient avoir plusieurs identités pour commettre des crimes, toucher les salaires des autres… », soutient l’instance le temps d’une conférence de presse à Yaoundé ce vendredi.

15 mille cartes

Pour la Délégation Générale de la sûreté nationale, il est urgent d’installer un nouveau système qui peut mieux protéger la nationalité camerounaise.

Ce deuxième système apprend-on vient résoudre ce principal problème, car actuellement dans notre pays, plus de trois millions de personnes sont en situation de double identité. Dans une telle circonstance, seule la première identité est la véritable.

L’on apprend aussi lors de la rencontre de Yaoundé, que notre pays compte 289 postes d’identification et 50 postes mobiles, ceci, pour une production de 10 mille cartes par jour et bientôt nous serons à la capacité de 15 mille cartes. L’on note aussi par ailleurs que les cartes non retirées avoisinent les 245 dans les commissariats. Mais, la Délégation Générale de la sûreté nationale reconnait tout de même, qu’il y a encore quelques soucis techniques et des lenteurs dans les livraisons du matériel ce qui peut ralentir le processus de production.
48 heures

C’est ainsi que les responsables de la Délégation Générale de la sûreté nationale appellent à plus de vigilance, elle recommande aussi à tous les citoyens de dénoncer les actes de corruption et d’arnaque dont ils peuvent être victimes. Le nouveau passeport plus sécurisant sortira désormais dans 48 heures.

Source : Actu Cameroun

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus