Escroquerie : Un gendarme et un militaire aux arrêts

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les présumés malfrats se faisaient passer pour le SG de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN), pour marchander des promesses aux responsables de la police.

Le duo est composé du Maréchal de logis Atangana Omgba Barthélémy qui est actuellement détenu au Secrétariat d’Etat à la Défense, et d’un militaire révoqué, le sergent-chef Mekinda Ze Jean Jacques.

Selon le directeur de la police judiciaire Vincent de Paul Meva, les suspects passaient des coups de fil en faisant croire à leurs interlocuteurs qu’ils parlaient au Secrétaire Général de la DGSN, Dominique Baya.

En effet, leurs cibles étaient des responsables de la police à qui ils essayaient de marchander des promesses. Ils leur demandaient d’envoyer leurs positions d’activités, leur curriculum vitae pour des nominations à venir.

Après avoir observé certains actes anormaux, la Police a utilisé la technologie numérique pour géolocaliser le premier suspect au quartier Ndogpassi à Douala. C’est dans ce quartier que Atangana a interpellé. Son Mekinda a également été arrêté plus tard.

Les présumés malfrats ont été présentés à la presse le 23 janvier 2021, au siège de la DGSN à Yaoundé.

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus