Sport : L’ancien président du TKC Stéphane Semengue est décédé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le dirigeant sportif, fils de l’emblématique général d’armée Pierre Semengue est décédé ce 16 avril à Yaoundé des suites de maladie.

C’est une autre perte pour le football camerounais après Wembe Samuel le 12 avril dernier. Stéphane Semengue fils et ancien dirigent du Tonnerre Karala club de Yaoundé est décédé ce 16 avril 2020.

Stéphane Semengue a contribué à sa manière à la survie de ce club phare du championnat camerounais. C’est d’ailleurs sous son magistère que l’équipe a retrouvé la première division la saison dernière.

Mais il perd le contrôle de l’équipe à la suite des déboires de son père avec la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Car, lorsque la Fécafoot décide de suspendre la Ligue de football de football professionnel du Cameroun (LFPC), le général Pierre Semengue qui en assurait la gestion, entre en conflit avec sa tutelle la Fécafoot. La Fédération reprend le contrôle du football professionnel, et affilie une autre fraction du Tonnerre. Celle d’un certain Essomba Many qui dispute la légitimité avec le TKC version Stéphane Semengue.

Pour autant ce cinquantenaire gardait un œil attentif sur le déroulement du championnat. Sa mort est une perte pour la famille du football camerounais dont il était l’un des célèbres dirigeants, mais surtout pour son père pour qui, il était l’un des précieux conseillers.

« Au-delà de tous les clivages que nous avions sur les questions du Tonnerre, Stéphane savait écouter, il était passionné de foot. Son décès me surprend et confirme la fragilité de la vie », pleure Thierry Metomo, ancien coach du Tonnerre.

Source : Journal du Cameroun

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus