Tchad : 653 arrestations lors des manifestations du mardi (parquet)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Au Tchad, 653 personnes ont été interpellées mardi lors des manifestations contre le conseil militaire au pouvoir et sont actuellement auditionnées par la justice, a annoncé jeudi le procureur de N’Djamena.

Selon le procureur de N’djamena Youssouf Tom, 653 personnes ont été interpellées lors des manifestations du mardi contre le conseil militaire de transition à l’appel de la société civile et de l’opposition qui ont dénoncé un « coup d’État institutionnel » et une « succession dynastique » après la prise de pouvoir du fils d’Idriss Déby Itno.

Le magistrat a précisé qu »ils sont en train de passer devant la justice, une majeure partie l’a déjà été et beaucoup ont été relâchés« . Les manifestations ont été réprimées. Six personnes ont été tuées à N’Djamena et dans le sud du pays selon les autorités, neuf selon une ONG locale.

Au tribunal de grande instance de N’Djamena, des dizaines de manifestants étaient amenés jeudi par grappes par des véhicules des forces de l’ordre depuis les commissariats des différents arrondissements de la capitale, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Ce jeudi, les combats ont repris entre les rebelles du FACT et les forces armées tchadiennes dans le nord du pays. La rébellion assure avoir détruit un hélicoptère de l’armée tchadienne et pris le contrôle d’une ville située dans le département du nord-Kanem.

Source : Actu Cameroun

Dans la même catégorie

Derniers article

Les plus lus